Le Scepticisme Scientifique

Bonjour, et bienvenue sur le site blog de Science, Pseudosciences et Scepticisme. Mon intention n’est pas ici de remplacer mon podcast, mais plutôt de couvrir des sujets courts qui ne justifient pas l’existence d’un épisode complet. Je vais également m’en servir pour poster les références pour mes épisodes, et apporter des compléments d’information sur des sujets que j’ai déjà couvert. 

Dans ce premier billet, j’aimerais prendre un peu de votre temps pour discuter de scepticisme. Un des points que je n’ai pas abordé dans mon quatrième épisode est la différence entre le scepticisme scientifique et le scepticisme aveugle. Après tout, si je regarde le Larousse, le scepticisme est défini de la façon suivante:

  • Un système philosophique qui repose sur la suspension du jugement.
  • Une attitude de doute en matière religieuse ; incrédulité.
  • Une attitude de réserve, de doute devant un fait, une proposition quelconque ; une déclaration accueillie avec scepticisme.

Donc, selon le dictionnaire, toute personne qui a une attitude de doute peut être considérée comme un sceptique, peu importe si celle-ci est justifiée ou non. C’est pour cela que nous nous retrouvons aujourd’hui avec des sceptiques du climat, qui refusent de croire au réchauffement climatique alors que les preuves sont accablantes et que l’énorme majorité de la communauté scientifique accepte non seulement son existence, mais qu’il est causé par l’être humain. Ce scepticisme mal placé, que plusieurs gens très haut placés (Trump, Harper ici au Canada, et autres) sont souvent fiers de montrer, risque de causer des dommages irréparables à la planète.

Mais alors, quelle est la différence entre ce genre de scepticisme et celui que je prétends pratiquer? C’est très simple. Pour moi, le vrai scepticisme est le scepticisme scientifique, basé sur la méthode scientifique et les preuves. S’il n’y a pas de preuve, pas d’étude qui supporte une théorie, je ne vois aucune raison de la considérer comme vraie. Par contre, refuser d’accepter un phénomène alors que les preuves de son existence sont là, ce n’est plus du scepticisme, c’est de l’aveuglement volontaire. Il faut garder l’esprit ouvert, absolument, mais pas à n’importe quel prix. Et certainement pas au prix d’accepter n’importe quelle affirmation sans preuve, ou de refuser un fait sans raison juste parce qu’il ne correspond pas à nos croyances. C’est ce type de scepticisme aveugle qui est extrêmement dommageable et qu’il faut dénoncer.

 

Publicités

Un commentaire sur “Le Scepticisme Scientifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s